Tuesday, November 06, 2007

"n'a aucun intéret à voir un gouvernement de compromis se former"


Les pistes BHV : insuffisant, dit la NVA
Rédaction en ligne
mardi 06 novembre 2007, 17:00

149 jours sans nouveau gouvernement.
Les propositions que le formateur Yves Leterme a avancées lundi dans le dossier Bruxelles-Hal-Vilvorde sont « difficiles à digérer » et clairement insuffisantes pour la N-VA, le parti allié au CD&V.

Yves Leterme a lancé lundi plusieurs propositions dont il espérait qu’elles pourraient servir de base à une discussion sur BHV.
En échange de la scission, les francophones des six communes à facilités de la périphérie bruxelloise pourraient continuer de voter pour des francophones, la Communauté française pourrait investir davantage dans la culture en périphérie et Bruxelles recevrait plus d’argent. Une piste existe aussi pour que les Bruxellois néerlandophones soient assurés d’être représentés à la Chambre.
Pour la N-VA, ces propositions sont clairement insuffisantes. « Cela ne suffit pas, ce n’est pas de nature à déboucher sur un bon accord, l’addition est absolument insuffisante », indiquait-on dans l’entourage du parti.
Après les signaux négatifs émis également par les Réformateurs francophones, il semblerait que le formateur Yves Leterme devra chercher une autre piste pour le dossier BHV. Le temps presse, puisque la Commission de l’Intérieur de la Chambre doit se réunir mercredi après-midi à propos des propositions flamandes de scission de BHV.
Mardi matin, il y a eu des contacts informels avec les partenaires de l’orange bleue. Mardi après-midi, le formateur voyait les partis francophones à 14h30 à la présidence de la Chambre. Les partis francophones de l’orange bleue étaient en réunion en début d’après-midi pour préparer la rencontre avec le formateur. Yves Leterme devait voir les partis flamands ensuite.
La conférence des présidents de la Chambre qui s’est réunie mardi midi n’a pas permis d’avancer dans le dossier BHV. Il est toujours prévu que la Commission de l’Intérieur de la Chambre se réunisse mercredi après-midi avec à son ordre du jour la possibilité d’un vote sur la scission de BHV.
Certains, dont le président de la Commission de l’Intérieur Pieter De Crem (CD&V), considèrent qu’il doit y avoir un vote, a indiqué mardi en substance le chef de groupe MR Daniel Bacquelaine. « Si le CD&V s’obstine à demander un vote demain en Commission de l’Intérieur, ce sera une déclaration de guerre », a-t-il précisé. A ce stade, « tout dépend de la capacité du formateur à mettre sur la table des propositions de discussion qui soient acceptables pour les néerlandophones et les francophones », a ajouté Daniel Bacquelaine.
Le chef de groupe CDH, Melchior Wathelet, a appelé à la sérénité. « Un vote est toujours évitable », a-t-il dit, rappelant que son parti n’acceptera pas que les francophones se voient imposer la vision d’une autre communauté avec le soutien du Vlaams Belang.
(D’après Belga)

Flupke dit le 6/11/2007, 17:56
La presse @Lucien ... d'accord, nos commentaires se sont croisés.
Signaler un abus
Flupke dit le 6/11/2007, 17:54
Les médias J'ai écrit que les politiques "utilisent" les médias, peut-être est-ce le contraire ?
Signaler un abus
LucienC dit le 6/11/2007, 17:53
Fausse manoeuvre, désolé si vous l'avez deux fois celui là @flupke Je disais donc avant de pousser sur esc N'oubliez pas non plus que l'inverse est vrai aussi: les médias raffolent, et utilisent bébé Bart, parce que ça vend. C'est si simple à expliquer.
Signaler un abus
lefrontalierpedibus dit le 6/11/2007, 17:53
De Wever ou partie visible de l'iceberg! Bart De Wever et le NVA Focaliser son attention sur Bart De Wever relève malheureusement de l’absurde. Il est la partie visible d’une Flandre - égoïste ou sage selon le point de vue - qui regorge d’argent et qui aspire à son autonomie pour se débarrasser du boulet wallon et de son dogmatisme gauchiste bienveillant vis-à-vis de tout laxisme. Que ce soit au niveau de la justice ou de l’assistanat, les divergences d’appréciation sont profondes entre les deux communautés du nord et du sud.
Signaler un abus
Flupke dit le 6/11/2007, 17:52
FDF @OlivaMaingain est pro Belge et il est d'accord pour un gouvernement sans institutionnel. BHV c'est pas essentiel, c'est pas une priorité. C'est une priorité pour les adeptes de la flamandisation à outrance.
Signaler un abus
LucienC dit le 6/11/2007, 17:49
Vive le Morgen @nkotb Très heureux d'apprendre qu'un journal flamand nuance les choses. Mais ceci ne change pas mon impression: le traitement de l'info est à ce point différent qu'il doit y avoir un beans quelque part.
Signaler un abus
Flupke dit le 6/11/2007, 17:48
Médias etc... @LucienCN'oubliez pas que les politiques "utilisentles médias". Quand Bartje pointe son nez il sait qu'il y a une horde de journalistes qui vont tenter de lui extraire une déclaration. Et Bébé choucroute va répéter inlassablement , c'est pas assez, j'ai encore faim.
Signaler un abus
LucienC dit le 6/11/2007, 17:45
Raison de plus @Flupke Je vous permets, je vous permets, raison de plus pour ne pas mettre tout le monde dans le même sac. Ceci dit, je pense qu'il y a des comportements extrêmes des deux côtés.
Signaler un abus
freddt dit le 6/11/2007, 17:45
séparatiste national ? un non-sens ! En tant que séparatiste affirmé, B.de Wever n'a aucun intéret à voir un gouvernement de compromis se former. Pareillement, je ne vois pas ce que la NVA pourrait apporter de positif à un gouvernement national. Négocier avec des séparatistes c'est se condamner d'office à l'échec. Quand on introduit un renard dans un poulaillier, il ne faut pas s'étonner de voir voler des plumes partout...
Signaler un abus
nkotb dit le 6/11/2007, 17:44
à lucien C Et sur le Morgen, c'est bien la N-VA qui pose problème. Le Morgen aurait viré francophone ?
Signaler un abus
Oliva Legay dit le 6/11/2007, 17:41
Ecarter la NVA La résolution de l a quadrature du cercle de BHV passe par la mise a l'écart de Bart de Wever et de sa NVA. Il faut trouver un majorité alternative sans le NVA. Ce sont en grande partie les exigences maximalistes de ce parti qui empechent le CDNV de trouver une alternative possible. les jusqu'au boutistes francophones, Maingain notemment, devront eux aussi se calmer un peu. De toutes les façons ne nous faisons pas d'illusions. Il faudra passer par la scission de BHV, mais avec en contrepartie des garanties accrues pour les francophones établis dans la périphérie. Les "rattachistes" qui veulent créer un "grand Bruxelles", outre le caractère impossible d'une telle mesure, font un peu vite l'impasse sur une quantité de Bruxellois francophones partis justement s'établir dans ces communes de la périphérie pour fuir Bruxelles et ses affres et qui ne veulent sous aucun prétexte y être a nouveau integrés de gré ou d e force, pour des questions linguistiques, franchement abbérantes.
Signaler un abus
Flupke dit le 6/11/2007, 17:40
Les bons et les mauvais @LucienC Permettez-moi de vous dire que ce sont quelques excités flamingants qui empêchent tout dialogue et toute discussion. Ceux-ci se retranchent derrière un soit disant peuple Flamand.
Signaler un abus
Flupke dit le 6/11/2007, 17:35
NVA La NVA cette déformation politique n'a strictement rien à dire. Mister 800.000 voix tapez sur la table nondemilliard ! Vous êtes plébiscité et vous vous comportez comme un poltron.
Signaler un abus
LucienC dit le 6/11/2007, 17:31
Du calme, du calme Je trouve que beaucoup de gens voient les choses de manière très manichéennes. En général, les bons francophones et les méchants Flamands. Si on balayait chacun devant notre porte, et qu’on acceptait tous de considérer les peurs et les craintes de l’autre communauté, on pourrait enfin avancer.
Signaler un abus
Jean-le-belge dit le 6/11/2007, 17:26
Mission Impossible 4? Pour Bart De Wever, notre Hermann Goering flamand c’est "absolument insuffisante"Si Madame Joëlle Milquet est madame NON en Flandre, ce néo nazi pourrait bien devenir Herr INNACEPTABLE en Wallonie, si ce n’est déjà fait.Il le dit souvent en tout cas !
Signaler un abus

video

No comments:

Blog Archive